Weir

Voulant profiter d'une des dernières fin de semaine de la saison, je suis parti avec 2 amis à la découverte de Weir. Marc-André, ancien propriétaire de D90 maintenant conducteur d'un Range Rover stock et Robert, pathfinder 2 porte sur le 31 mud.

Après les salutations d'usage, départs dans la trail, c'est ma 2e visite dans la région. La première partie pose de jolie défie pour le véhicules stock, Eau, Roche rien d'insurmontable (pour l'instant ) La trail de skidoo rejoint la route, on décide d'aller rejoindre la ligne électrique( on avait pas vue que la trail de skidoo faisait un U-turn) .

Quelque traverser dans plus d'un pieds d'eau rende le parcours très intéressent. La range Rover à des problème de surchauffe de l'huile à transmission (C'est beau le luxe et la technologie la plus parts des gens mont même pas de sensor pour ça). Nous finissions par arriver à une grande cote qui présente maintenant beaucoup plus de difficulté que cet été. Au moins 1 demi-heure pour me rendre en haut (Mon compresseur ARB me fait des difficultés, le circuit électrique n'a pas apprécie sa dernière inondation). On conclu rapidement que le Range ne pourra jamais monter, avec la surchauffe de sa transmission nous décidons de rebrousser chemin.

Sur le chemin du retour, moi et Robert décidons d'explorer le reste de la trail de Skidoo. Rendu au fameux barrage de castor, Je traverse et Robert m 'attends, beaucoup d'eau et de roche. Des propriétaires de la région nous suggère fortement de rebrousser chemin ce que je décide de faire vue l'heure tardive.

Pendant ce temps, Robert avait réussi à s'enliser sur l'autre rive en voulant s'approcher de la traverse. Maintenant de retour, Robert me bloque le passage, enliser au frame. Le terrain a l'air solide, je décide de le contourner .. Defender 5000 LBS.., Pneus 10 po de large . c'est à mon tour de m'enliser, Avance-recule, plus ça va plus je me creuse. Pas de winch, je crois que je vais y rester. Tient si on essayait les traction aide géant (Ou râpe à pneus pour les intimes) YES ça marche.

Le pathfinder n'a pas été trop difficile à tirer de sa position. Retours sains et sauf à la maison

Eric Bouchard

weir201.jpg weir202.jpg weir203.jpg weir204.jpg weir205.jpg
weir206.jpg weir207.jpg weir208.jpg weir209.jpg weir210.jpg
weir211.jpg weir212.jpg weir213.jpg weir214.jpg weir215.jpg
weir216.jpg weir217.jpg weir218.jpg